Politique de santé

Jean-François Delfraissy préside le comité scientifique sur le coronavirus

Jean-François Delfraissy

Le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran annonce par communiqué ce 11 mars avoir installé, à la demande du président de la République, un conseil scientifique pour éclairer la décision publique dans la gestion de la situation sanitaire liée au coronavirus. Cette nouvelle instance est placée sous la présidence du Pr Jean-François Delfraissy, président du Comité consultatif national d'éthique pour les sciences de la vie et de la santé (CCNE) depuis 2016 (lire notre article).

Les connaissances scientifiques sur le coronavirus Covid-19 sont évolutives et arrivent de différents pays, justifie le ministère. Il précise qu'"il importe de pouvoir en comprendre le contexte et d'apprécier les conditions de transposition des différentes stratégies développées par chacun des États en France. Il faut aussi pouvoir avoir une instance scientifique pluridisciplinaire, croisant les données et les avis avec une approche scientifique globale des enjeux".

Le conseil scientifique se compose dès lors de :
  • Laëtitia Atlani-Duault, anthropologue ;
  • Daniel Benamouzig, sociologue ;
  • Lila Bouadma, réanimatrice ;
  • Simon Cauchemez, modélisateur ;
  • Pierre-Louis Druais, médecin de ville ;
  • Arnaud Fontanet, épidémiologiste ;
  • Bruno Lina, virologue ;
  • Denis Malvy, infectiologue ;
  • Didier Raoult, infectiologue ;
  • Yazdan Yazdanpanah, infectiologue.

Avant de prendre ses fonctions au CCNE, Jean-François Delfraissy a exercé comme directeur général de l'Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites virales (ANRS) et directeur de l'institut immunologie, inflammation, infectiologie et microbiologie (I3M) de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Né en 1948, ce professeur d'immunologie clinique et de médecine interne à l'université Paris-Sud (Assistance publique-hôpitaux de Paris) accède dès 1984 au secrétariat général de la Société française d'immunologie, ce jusqu'en 1987. En parallèle, de 1982 à 1986, il est membre de la commission scientifique spécialisée en infection et immunité de l'Inserm. Plus tard, de 1990 à 1994, il devient conseiller médical auprès de la mission sida à la Direction des hôpitaux (désormais DGOS) au ministère chargé de santé. Puis de 1999 à 2003, il tient la présidence du conseil scientifique du Sidaction tout en étant membre du conseil d'administration Ensemble contre le sida. Entre 2001 et 2005, il prend la direction de l'unité de recherche clinique Paris-Sud. Et en juillet 2005, il est nommé directeur de l'ANRS. En sus, depuis avril 2008, il officie comme directeur de l'I3M de l'Inserm. Enfin en 2014, Manuel Valls, alors Premier ministre, le nomme coordinateur des opérations internationales et nationales de réponse à la crise Ebola.


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Suivez toute l'actualité

Testez gratuitement pendant 30 jours