Articles


Qualité

La peur de la sanitarisation de l'évaluation ressurgit avec la fusion annoncée de l'Anesm et la HAS

Le Gouvernement vient de mettre fin non seulement au sursis accordé pour un an au groupement d'intérêt public (GIP) de l'Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissement et services sociaux et médico-sociaux (Anesm) mais aussi à des années d'incertitudes et de rumeurs. Si bien que l'officialisation dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2018 du transfert des missions de l'Anesm à la Haute Autorité de santé (HAS) dès…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service