Articles


Qualité

Autisme France suggère que les futures recommandations de bonnes pratiques deviennent opposables

Pour que le quatrième plan Autisme entraîne une vraie rupture et ne soit pas un programme de plus, l'association Autisme France demande notamment que les recommandations de bonnes pratiques deviennent opposables. À la veille de la publication de celles concernant les adultes, un tel choix pourrait changer la donne en matière de formation.Malgré les promesses de l'ancienne secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion, Ségolène Neuville, les recommandation…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service