Gestion des risques

L'AP-HP positionne l'identitovigilance comme "un enjeu majeur de sécurité des soins"

En plein déploiement d'une base unique d'identité des patients, l'AP-HP rappelle combien les erreurs d'identification peuvent s'avérer lourdes de conséquences. En 2017, le CHU en a dénombré pas moins de 1 373 et 4 EIG. Tous les actes de soins sont concernés. D'où l'impérieuse nécessité d'améliorer le taux d'identités confirmées.En 2017, l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) a recensé un total de 1 373 erreurs d'identification, dont 171 en lien avec des erreurs médicamenteuses et 105 a…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service