Plus que jamais en cette période de crise et de désinformation, la mission des journalistes d'HOSPIMEDIA est d'analyser et de vérifier les informations des secteurs sanitaire et médico-social. Notre rédaction vous garantit ainsi des contenus fiables et exclusifs.
En savoir plus sur notre traitement de l'information.
Plateau technique

Les Français sont exposés à 34% par des rayonnements ionisants d'origine médicale

L'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a dressé le bilan de l'exposition de la population française aux rayonnements ionisants de 2014 à 2019. Dans son rapport (à télécharger ci-dessous), l'agence explique que les Français sont exposés en permanence à des rayonnements d'origines naturelle et artificielle. Au rang de l'exposition artificielle se retrouve l'exposition dite "médicale" résultant de l'utilisation des rayonnements ionisants à des fins…

La dose reçue peut varier d'environ 0,1 mSv pour une radio pulmonaire à 15 mSv pour un scanner abdomino-pelvien ou un Tep scan. (Infographie IRSN)
La dose reçue peut varier d'environ 0,1 mSv pour une radio pulmonaire à 15 mSv pour un scanner abdomino-pelvien ou un Tep scan. (Infographie IRSN)

Prolongez votre lecture et profitez d'HOSPIMEDIA
gratuitement pendant 7 jours

Je suis abonné - connexion

Renseignez votre e-mail pour lire l'article et accéder à nos contenus :


À la une

À la une

Politique de santé — Le dispositif article 51 a atteint une taille critique

Lire l'article

Développement durable — La mesure des émissions de gaz à effet de serre des établissements doit s'accélérer

Lire l'article

Insertion — Andicat s'impatiente de la lenteur de la mise en œuvre du plan de transformation des Esat

Lire l'article

HOSPIMEDIA,
l'information indispensable aux décideurs de la santé

  • Une édition envoyée chaque matin par email avec l'essentiel de l'actualité
  • La couverture complète du sanitaire et du médico-social sur toute la France
  • L'indépendance journalistique, garantie sans publicité
  • Tester gratuitement