Dossiers


Société

L'affaire Snapchat en Ehpad soulève des questionnements aussi bien éthiques que juridiques

Le droit à l'image et plus largement à la vie privée existe aussi bien en Ehpad qu'à l'extérieur. Un droit remis en cause par trois lycéennes qui ont publié des vidéos de résidents sur Snapchat, montrant leur comportement violent. Au-delà du droit, ce cas pose la question de l'éthique mais aussi celle de l'accueil d'adolescents en formation.Dossier en 3 parties : Avec Snapchat, la problématique des réseaux sociaux en Ehpad émerge en France, Jeunes en formation, personnes âgées dépendantes et…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service