Articles


Société

L'Ordre des médecins en appelle à la ministre après l'agression d'un urgentiste au CH de Soissons

Un médecin des urgences du CH de Soissons (Aisne) s'est violemment fait agresser par un patient le matin du 18 février. Il s'agit d'une agression "violente" — la première d'une telle ampleur au CH —, indique l'établissement à Hospimedia, qui a provoqué de graves blessures, dont une fracture de la jambe. Le praticien est en arrêt pour quarante-cinq jours, précise le directeur adjoint chargé des finances, Sylvain Cadin. Le service de sécurité est intervenu pour maîtriser…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service