Articles


Éthique

Sept paradoxes expliquent la lente mise en place de la sédation profonde et continue jusqu'au décès

Le recours à la sédation profonde et continue jusqu'au décès dans les prises en charge peine à se mettre en place sur le terrain. Le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie relève sept paradoxes autour de ce dispositif légal créé en 2016. Ils ne sont pas tous irrémédiables.Presque trois ans après la publication de la loi du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en f…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service