Articles


Usagers

Les ESMS ne peuvent plus faire l'impasse sur les questions liées à la vie affective et sexuelle

Longtemps taboue, la question de la vie intime, affective et sexuelle des personnes dépendantes en raison de leur handicap ou de leur âge, est de plus en plus prise en compte par les établissements médico-sociaux. Une problématique qui oblige les professionnels à reconsidérer leur prise en charge et à s'interroger sur leurs représentations.À l'occasion de la Saint-Valentin, ce 14 février, le conseil départemental du Bas-Rhin a organisé sa deuxième journée d'échanges consacrée à la vie intime,…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service