Télémédecine


La télémédecine est définie par un article du code de la Santé publique. Pratique médicale, elle permet de mettre en relation, via des nouvelles technologies, le patient avec un ou plusieurs professionnels de santé ou bien plusieurs professionnels de santé. La télémédecine, telle que le rappelle le ministère des Affaires sociales et de la Santé, permet d'établir un diagnostic, d'assurer pour un patient à risque un suivi dans le cadre de la prévention ou un suivi post thérapeutique, de requérir un avis spécialisé, de préparer une décision thérapeutique, de prescrire des produits, des prestations ou des actes, de réaliser ces prestations ou ces actes et, enfin, d'effectuer une surveillance de l'état des patients. Ainsi, cinq actes de télémédecine sont réalisables : la télé-consultation, la télé-expertise, la télé-surviellance médicale, la télé-assistance médicale et la régulation médicale. 
Neuf premières régions pilotes ont été sélectionnées pour expérimenter le financement des actes de télémédecine :  Alsace, Basse-Normandie, Bourgogne, Centre, Haute-Normandie, Languedoc-Roussillon, Martinique, Pays de la Loire et Picardie. Ces expérimentations, prévues dans la Loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2014 devraient permettre d'aboutir à la fixation de tarifs et d'améliorer le suivi des patients à domicile.










HOSPIMEDIA,
l'information indispensable aux décideurs de la santé

  • Une édition envoyée chaque matin par email avec l'essentiel de l'actualité
  • La couverture complète du sanitaire et du médico-social sur toute la France
  • L'indépendance journalistique, garantie sans publicité
  • Tester gratuitement