Télémédecine


La télémédecine est définie par un article du code de la Santé publique. Pratique médicale, elle permet de mettre en relation, via des nouvelles technologies, le patient avec un ou plusieurs professionnels de santé ou bien plusieurs professionnels de santé. La télémédecine, telle que le rappelle le ministère des Affaires sociales et de la Santé, permet d'établir un diagnostic, d'assurer pour un patient à risque un suivi dans le cadre de la prévention ou un suivi post thérapeutique, de requérir un avis spécialisé, de préparer une décision thérapeutique, de prescrire des produits, des prestations ou des actes, de réaliser ces prestations ou ces actes et, enfin, d'effectuer une surveillance de l'état des patients. Ainsi, cinq actes de télémédecine sont réalisables : la télé-consultation, la télé-expertise, la télé-surviellance médicale, la télé-assistance médicale et la régulation médicale. 
Neuf premières régions pilotes ont été sélectionnées pour expérimenter le financement des actes de télémédecine :  Alsace, Basse-Normandie, Bourgogne, Centre, Haute-Normandie, Languedoc-Roussillon, Martinique, Pays de la Loire et Picardie. Ces expérimentations, prévues dans la Loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2014 devraient permettre d'aboutir à la fixation de tarifs et d'améliorer le suivi des patients à domicile.
PLFSS 2023

Les députés encadrent un peu plus la pratique de la téléconsultation

- HOSPIMEDIA

La téléconsultation fait partie des mesures du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2023. Le Gouvernement souhaite en effet définir un cadre juridique structuré pour certaines sociétés de téléconsultation et prévoir ainsi…

E-santé

83% des Ehpad Mayennais sont équipés pour la télésanté

- HOSPIMEDIA

Lors d'un point presse organisé le 20 septembre, l'ARS Pays de la Loire signale qu'au 30 juin 83% des Ehpad de Mayenne, soit 50 établissements, ont d'ores et déjà déployé des projets de télésanté. 17%, soit 9 structures, sont quant à eux en cours de…

Offre de soins

L'ARS Nouvelle-Aquitaine développe l'organisation des soins non programmés

- HOSPIMEDIA

Depuis le milieu de l'été, l'ARS Nouvelle-Aquitaine, en lien avec l'Assurance maladie et les unions régionales des professionnels de santé (URPS) d'infirmiers et de médecins libéraux, expérimente la prise en charge de soins non programmés par des…

E-santé

L'expérimentation de télésurveillance du diabète gestationnel est prolongée


Mis à jour le - HOSPIMEDIA

Information mise à jour : D'après un arrêté paru le 12 août au Journal officiel, l'expérimentation est de nouveau prolongée, cette fois jusqu'au 31 octobre 2022 avec un effectif d'inclusion limité à 11 425 patientes. L'extension sera portée jusqu'au…

HOSPIMEDIA,
l'information indispensable aux décideurs de la santé

  • Une édition envoyée chaque matin par email avec l'essentiel de l'actualité
  • La couverture complète du sanitaire et du médico-social sur toute la France
  • L'indépendance journalistique, garantie sans publicité
  • Tester gratuitement