Plus que jamais en cette période de crise et de désinformation, la mission des journalistes d'HOSPIMEDIA est d'analyser et de vérifier les informations des secteurs sanitaire et médico-social. Notre rédaction vous garantit ainsi des contenus fiables et exclusifs.
En savoir plus sur notre traitement de l'information.
Offre de soins

La FHP et le Synerpa s'accordent pour faciliter le parcours des résidents d'Ehpad

Dans la perspective d'un déconfinement progressif des plus âgés en résidences, le Synerpa et la FHP affichent leur accord pour accompagner le parcours de prise en charge des séniors touchés ou non par le Covid-19.Lors de son point presse hebdomadaire du 29 avril, Florence Arnaiz-Maumé, déléguée générale du Synerpa, a souligné que sa fédération venait d'officialiser un partenariat avec la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP). Par communiqué du 27 avril, les deux protagonistes informent qu'ils souhaitent faciliter le parcours de soins des plus âgés en s'appuyant sur leurs réseaux respectifs d'établissements en complément, par exemple, des filières gériatriques dédiées au Covid-19 développées par les ARS pendant la crise.

Formaliser cette collaboration entre la FHP et le Synerpa leur permet aussi de souligner deux principaux axes de leur initiative. Ils encouragent donc les directeurs d'Ehpad à avoir recours aux hôpitaux et cliniques privées de médecine, chirurgie, obstétrique (MCO) et SSR qui disposent de places pour accueillir et soigner les personnes atteintes de Covid-19. Ils suggèrent aussi d'assurer des "liaisons directes avec les hôpitaux et cliniques privés pour garantir la poursuite des autres soins, tout aussi essentiels, des résidents des Ehpad afin d'éviter tout retard de prise en charge préjudiciable". Pour Florence Arnaiz-Maumé, "mobilisé sans relâche depuis neuf semaines, le personnel des Ehpad doit pouvoir bénéficier d'appui [...]. C'est le sens de ce partenariat avec la FHP et nous nous en félicitons. Ce dispositif jumelé avec des dépistages massifs en Ehpad nous permettra, nous l'espérons, de combattre efficacement l'épidémie."

Le privé dans la gestion de crise

Dès l'apparition des premiers cas de Covid-19, la prise en charge des malades a principalement relevé des hôpitaux publics. Avec le déploiement de l'épidémie dans certains clusters et la surcharge des services de réanimation publics, le secteur privé semble avoir été de plus en plus sollicité en renfort (lire notre article). Pendant ce temps, les établissements médico-sociaux et certains Ehpad ont déploré, malgré le confinement, des cas groupés de Covid-19 et tout particulièrement en mars (lire notre article).

Pour faire face, le ministère des Solidarités et de la Santé a préconisé l'organisation d'une filière d'hospitalisation dédiée aux âgés par la mobilisation des services de soins de suite et de réadaptation (SSR) des hôpitaux de proximité. Il a surtout encouragé les hospitalisations des séniors atteints du Covid-19 sans passage par les urgences.

Autre problématique : le confinement des personnes les plus fragiles s'est parfois montré délétère pour leur état de santé dans la mesure où la continuité des soins a été perturbée. Des voix se sont élevées pour dénoncer un déséquilibre de la balance bénéfices-risques du confinement pour certains résidents (lire notre dossier).

Assurer la continuité des soins

Sans attendre cette communication de leurs fédérations privées commerciales, certains grands groupes comme Orpéa ont d'ores et déjà multiplié ce type de partenariat. Ce dernier possède en effet des Ehpad, des résidences services séniors, des cliniques SSR et psychiatriques (sous l'enseigne Clinéa) mais aussi des services d'aide à domicile (Domidom et Adhap services), ce qui semble avoir facilité les échanges entre les secteurs sanitaire et médico-social du groupe. Par ailleurs sur les réseaux sociaux, un autre groupe privé Elsan a indiqué s'être rapproché d'Orpéa pour soutenir les acteurs du grand âge mais aussi "compléter et renforcer les prises en charge des cliniques Clinéa".

Lydie Watremetz

À la une

À la une

Formation — La direction des instituts pourrait s'ouvrir aux titulaires de master en management

Lire l'article

Politique de santé — La proposition de loi d'application du Ségur de la santé est votée

Lire l'article

Recherche — Les sciences humaines et sociales aident à modéliser les prises en charge de l'autisme

Lire l'article

HOSPIMEDIA,
l'information indispensable aux décideurs de la santé

  • Une édition envoyée chaque matin par email avec l'essentiel de l'actualité
  • La couverture complète du sanitaire et du médico-social sur toute la France
  • L'indépendance journalistique, garantie sans publicité
  • Tester gratuitement