LFSS


Il s'agit de l'abréviation de l'expression : Projet de loi de financement de la sécurité sociale.
Chaque année les parlementaires français (sénateurs et députés) votent cette loi à l'automne en même temps que la loi de finances du budget de l’État.
L'examen du PLFSS est un processus qui s'étend sur une période allant de mi-avril à mi-octobre. La LFSS publiée au Journal officiel (JO) peut ensuite être modifiée en cours d’année par une loi dite rectificative.
L'Objectif national des dépenses de l'assurance maladie (ONDAM) est notamment voté pour l'année à venir, dans le cadre du PLFSS.
Politique de santé

Aurore Bergé dévoilera sa feuille de route grand âge mi-novembre

- HOSPIMEDIA
Parmi les grands projets portés par la ministre des Solidarités, Aurore Bergé, compte la réforme des concours de la CNSA aux départements. Celle-ci assurerait selon elle un réel pilotage des politiques publiques et réduirait les inégalités territoriales. Une "prime à ceux qui s'engagent" est également évoquée pour favoriser les départements investis dans les politiques d'autonomie. (Morcillo/BSIP)

Non le grand âge ne sera pas oublié. Invitée à s'exprimer à l'occasion d'un point presse organisé ce 20 octobre par l'Association des journalistes de l'information sociale, la ministre des Solidarités et de la Famille, Aurore Bergé, a insisté sur la…

PLFSS 2024

Les députés amendent puis rejettent le texte en commission

- HOSPIMEDIA
Les députés amendent puis rejettent le texte en commission. (Caroline Cordier/Hospimedia)

"Ces votes nous conduisent à une impasse [...]. Sur le fond, il nous montre qu'un débat constructif ne sert à rien. Je souhaite que le 49.3 arrive très vite puisque ça ne sert à rien de débattre avec des gens qui font mine d'être constructifs et…

Charlotte Parmentier-Lecocq, présidente de la commission des affaires sociales à l'Assemblée nationale

"La perspective du 49.3 sur le PLFSS donne encore plus de valeur au travail en commission"

- HOSPIMEDIA
Pour la présidente de la commission des affaires sociales, Charlotte Parmentier-Lecocq, la possibilité d'un examen écourté du projet de loi de financement de la sécurité sociale donne davantage d'importance aux travaux menés en amont, au sein de cette instance. (Raphaël Lafargue/Abaca)

Hospimedia : "Comment appréhendez-vous votre rôle de présidente de la commission des affaires sociales et une entrée en fonctions dans cette actualité chargée pour les champs sanitaire et médico-social ?Charlotte Parmentier-Lecocq : Tout d'abord, je…


HOSPIMEDIA,
l'information indispensable aux décideurs de la santé

  • Une édition envoyée chaque matin par email avec l'essentiel de l'actualité
  • La couverture complète du sanitaire et du médico-social sur toute la France
  • L'indépendance journalistique, garantie sans publicité
  • Tester gratuitement