Articles


Recherche

Entre 1 370 et 1 900 lits de réanimation Covid-19 seront occupés le 11 mai

Un travail de projection mené par l'Institut Pasteur modélise la faible immunité collective en sortant de confinement. Les capacités hospitalières seront quant à elles globalement restaurées avec moins de 2 000 lits de réanimation occupés.L'espoir d'une immunité collective rapide contre le virus Sars-Cov-2 est définitivement écarté par une prépublication mise en ligne par l'Institut Pasteur. Une équipe de chercheurs de l'institut, mais aussi de Santé publique France et de l'Institut national sur la santé et la recherche médicale, diffuse ses résultats sur la prévalence dans la population de ce virus à l'origine de l'épidémie du Covid-19.

Selon les chercheurs, au 11 mai date du déconfinement, 3,7 millions de personnes, soit 5,7% de la population, auront été infectées par le virus. Ce pourcentage varie entre les régions (voir carte ci-dessous) mais stagne aux alentours de 12% en Grand-Est et en Île-de-France, les deux régions les plus touchées. Malgré les incertitudes reconnues du calcul, le taux de 70% permettant une immunité collective ne sera pas atteint. "L'immunité de la population semble insuffisante pour éviter une deuxième vague si toutes les mesures de contrôle sont levées à la fin du confinement", estiment les chercheurs.

Deux sous-groupes sur la mortalité hospitalière

Pour réaliser ces estimations, l'équipe s'est appuyée sur les données hospitalières de mortalité et sur les recherches menées sur la diffusion du virus sur le navire Diamond Princess. Les données relatives aux Ehpad ont été écartées en raison de la spécificité de la population accueillie. Sur la mortalité hospitalière, deux sous-groupes sont identifiés. Environ 15% des décès ont lieu le jour même de l'hospitalisation. Les 85% restants interviennent aux alentours du 13e jour d'hospitalisation. Le taux de mortalité du virus est de 0,53%, il augmente avec l'âge et atteint 8,3% chez les plus de 80 ans.

Enfin, les chercheurs estiment que 2,6% des personnes infectées sont hospitalisées. Parmi elles, 18,2% sont envoyées en réanimation. Là encore, le pourcentage augmente avec l'âge, mais diminue chez les plus de 70 ans. Au total, les admissions quotidiennes en réanimation sont passées de 700 fin mars à 220 le 14 avril. Sur la base de cette tendance, les chercheurs estiment que les admissions oscilleront entre 10 et 45 chaque jour d'ici le 11 mai. Ils calculent ainsi qu'entre 1 370 et 1 900 lits de réanimation seront occupés par des patients Covid-19 au moment du déconfinement.

Ces projections sont à prendre avec des précautions, rappelle l'équipe de recherche, en raison des évolutions rapides susceptibles d'intervenir. "Par exemple, après une baisse initiale importante, nous notons que les admissions en réanimation ont atteint un plateau au cours des derniers jours", illustre-t-elle. À noter qu'avec le confinement, le R0 (le nombre de personnes infectées par chaque malade) est passée de 3,3 à 0,5, soit une baisse de 84% selon les chercheurs.

Jérôme Robillard

A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Suivez toute l'actualité

Testez gratuitement pendant 30 jours