Gestion des risques

Check-list de chambre Covid-19 et procédure d'habillage-déshabillage sont diffusées

Des sociétés savantes ont émis des recommandations sur la prise en charge en réanimation des patients en période d'épidémie à Covid-19. Y figurent un exemple de check-list du matériel requis dans la chambre et des procédures d'habillage-déshabillage.La Société de réanimation de langue française (SRLF), la Société française d'anesthésie-réanimation (Sfar), la Société française de médecine d'urgence (SFMU), le Groupe francophone de réanimation et urgences pédiatriques (Gfrup) et la Société de pathologie infectieuse de langue française (Spilf) ont publié ce 9 mars des recommandations d'experts sur la prise en charge en réanimation des patients en période d'épidémie à nouveau coronavirus Sars-Cov-2 ou Covid-19. Un document qui a pour objet "de fournir aux cliniciens les éléments essentiels de la prise en charge des patients suspects ou ayant une infection confirmée".

Tableau clinique, définition des cas, filière de soins, prise en
charge, entretien de l'environnement, indications de prescription... ces éléments ont été passés au crible et aboutissent à la formulation de 47 recommandations. Ces dernières sont basées le plus souvent par analogie avec les Sars-Cov et le Mers-Cov, qui ont causé des épidémies respectivement en 2002 et 2012, préviennent les auteurs, qui relèvent des inconnues, des évolutions rapides et des incertitudes. Ils ajoutent qu'"il est nécessaire d'adopter une attitude pragmatique et une priorisation des ressources" et "de réserver les chambres avec isolement maximal aux patients les plus à risque, patients non intubés avec débit d'oxygène élevé, patients sous ventilation non invasive et patients sous oxygénothérapie haut débit".

Les sociétés savantes invitent à "anticiper autant que possible" tant les circuits patients que les besoins matériels et les formations des équipes aux spécificités d'une telle prise en charge. Qui dit anticipation dit estimation et recensement de l'humain et du matériel. Ainsi les experts préconisent l'entraînement du personnel aux précautions supplémentaires, aux procédures d'habillage et de déshabillage pour éviter les erreurs de contamination. Un exemple en images de la procédure à l'œuvre en médecine intensive et réanimation à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière
 (Assistance publique-hôpitaux de Paris) est donc diffusé. L'identification des chambres à même d'isoler les patients, unité par unité est aussi suggérée. Ainsi que le matériel nécessaire dans chacune. Les auteurs livrent alors en annexe un exemple de check-list du matériel requis dans la chambre, à l'extérieur sur le chariot et dans le sas. Traitement de l'air, élimination des déchets de soins et protections utilisés, transport intrahospitalier devront en outre faire l'objet d'une attention particulière.

Enfin, concluent les sociétés savantes, "ce texte ne discute pas de la nécessité d'envisager selon les flux de patients, une priorisation des admissions en réanimation selon le bénéfice attendu de cette dernière". Un groupe de travail spécifique a d'ailleurs été missionné par la Direction générale de santé
 à cet égard.


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Suivez toute l'actualité

Testez gratuitement pendant 30 jours