Aide à domicile

Les gestes et mesures pour prévenir la diffusion du Covid-19 à domicile sont précisés

Un document est mis à disposition des aides à domicile par le Réseau de prévention des infections associées aux soins. Il détaille les mesures et gestes obligatoires lors d'une intervention pour prévenir la diffusion des infections Covid-19.Le Réseau de prévention des infections associées aux soins (Repias) publie une première version, provisoire, des conduites à tenir pour les aides à domicile pour prévenir la diffusion des infections Covid-19 (à télécharger ci-dessous). Ce document a pour objectif d'informer les intervenants "sur les gestes qu'ils doivent réaliser obligatoirement dans le cadre des précautions standards". Le Repias détaille ainsi les prérequis, les mesures à prendre lors de l'arrivée au domicile et précise les gestes à réaliser en cas de toilette ou nursing. Ce document a été édité et publié par la mission Surveillance et prévention de la résistance aux antibiotiques et des infections associées aux soins de ville et secteur médico-social (Primo).

Le réseau rappelle donc les prérequis à toute intervention à domicile, à savoir une hygiène corporelle quotidienne, des cheveux propres et totalement attachés et des lunettes de vues maintenues propres. Les boucles d'oreilles, les piercings et les chaînes doivent rester discrets. Concernant l'hygiène des mains, les ongles doivent être courts, sans vernis, faux ongles, gel ou résine. Les bijoux sur les mains et les avant-bras sont proscrits, y compris les alliances.

À l'arrivée au domicile, une hygiène des mains par friction hydroalcoolique est réalisée. En cas de pénurie de solution, cette mesure est remplacée par un lavage simple des mains avec de l'eau et du savon doux. Les mains sont ensuite séchées par tamponnement avec essuie-tout à usage unique. Le flacon de savon est réservé uniquement pour l'usage de l'aide à domicile et gardé avec son matériel.

Le Repias indique également qu'un masque chirurgical doit être porté si le patient ou l'intervenant tousse. En cas de prise en charge d'une personne atteinte par le coronavirus ou suspectée de l'être, celle-ci est informée qu'elle doit porter un masque chirurgical, prescrit par son médecin traitant. Dans ce cas de figure, l'intervenant protège systématiquement sa tenue professionnelle, avec un tablier plastique ou encore une surblouse. Si possible, la tête du patient est tournée lors de soins proches. Enfin, le masque doit être jeté à la fin de la visite.

Le document précise par ailleurs les mesures à prendre en cas d'aide à la toilette ou de nursing. En amont, l'aide à domicile nettoie et désinfecte le support de soin avec un produit de détergence-désinfection virucide ou de l'eau de javel, puis prépare le matériel nécessaire. Avant et après chaque soin, un lavage des mains par friction hydroalcoolique est réalisé. Durant la toilette, des gants à usage unique sont utilisés s'il existe un risque de contact avec des liquides biologiques ou du sang. L'intervenant s'équipe d'un tablier plastique à usage unique si le soin est souillant ou mouillant. En dernier lieu, l'intervenant élimine les déchets et les éléments de protection suivant la filière habituelle. Un dernier lavage des mains est enfin réalisé.

Cécile Rabeux

A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Suivez toute l'actualité

Testez gratuitement pendant 30 jours