Articles


Qualité

Les visites de certification et le recueil d'indicateurs qualité sont reportés

Les actions de mesure de la qualité et de la sécurité des soins dans les établissements de santé sont reportées dans le contexte de crise sanitaire liée au coronavirus : visites de certification, recueil d'indicateurs et lancement de la V2020.

"Dans ces circonstances exceptionnelles, où rien ne doit détourner les équipes du soin, la Haute Autorité de santé (HAS) reporte tous les dispositifs d'évaluation de la qualité", informe l'agence sur son site. Les visites de certification et les campagnes de recueil d'indicateurs de qualité et de sécurité des soins issus des dossiers patients sont donc suspendues jusqu'à septembre 2020. Celles-ci devaient initialement débuter au 1er avril (lire notre article). Il en va de même pour le lancement de la certification V2020, dont les outils devaient être dévoilés fin mars (lire nos articles ici et ). Elle est donc reportée à une date ultérieure encore indéterminée.

"Le système de soins est sollicité par l'épidémie de Covid-19 comme il ne l'a jamais été depuis des décennies. La HAS a conscience de la nécessité pour les équipes des établissements de santé d'être entièrement mobilisées sur le sujet pour prendre en charge les patients
", écrit-elle. Elle reprogrammera, en lien avec les établissements de santé, l'ensemble des démarches qui pourraient l'être sur l'année 2020.

L'agence indique tout de même poursuivre ses missions essentielles, en sollicitant le moins possible les professionnels de santé. Elle a par exemple maintenu les réunions du collège et de ses commissions, avec des ordres du jour adaptés aux priorités. Ainsi en a-t-il été de la commission de la transparence, réunie le 18 mars dernier pour huit auditions. L'agence rassure donc sur sa capacité à évaluer, le cas échéant en urgence, tout traitement mis au point dans la lutte contre le Covid-19. Mobilisée sur les saisines urgentes du ministère des Solidarités et de la Santé, elle a notamment évaluer très rapidement la détection du génome du coronavirus Sars-Cov-2 par technique de transcription inverse suivie d’une amplification dans un avis du 6 mars et le télésuivi infirmier renforçant un suivi médical des patients Covid-19 maintenus à domicile ou en retour au domicile après avoir été hospitalisés dans un autre avis le 16 mars (lire nos articles ici et ).

Signalement e-Sin

Les équipes opérationnelles d’hygiène doivent signaler, via la plateforme e-Sin, tout cas d'infection nosocomiale à Covid-19, qu'il s'agisse d'un personnel ou d'un patient et que le caractère nosocomial est possible, probable ou certain. S'agissant de cas émergents, rapporte le Réseau de prévention des infections associées aux soins (Repias) sur son site, "ils correspondent à la définition des infections associées aux soins qui doivent faire l’objet d’un signalement externe. À cette fin, le code micro-organisme Sars-Cov-2 est désormais disponible sur e-Sin dans la variable microorganisme des fiches hors bactéries hautement résistantes (BHRe)".


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Suivez toute l'actualité

Testez gratuitement pendant 30 jours