Plus que jamais en cette période de crise et de désinformation, la mission des journalistes d'HOSPIMEDIA est d'analyser et de vérifier les informations des secteurs sanitaire et médico-social. Notre rédaction vous garantit ainsi des contenus fiables et exclusifs.
En savoir plus sur notre traitement de l'information.

Articles


Économie

Les centrales d'achat nationales se mobilisent face au Covid-19

Le Resah, Uniha et l'Ugap ont récemment communiqué sur leur mobilisation durant l'épidémie de Covid-19. Des marchés ont en outre été mis en place pour épauler les établissements de santé et médico-sociaux.Les trois centrales nationales de l'achat hospitalier se mobilisent elles aussi dans cette période de crise sanitaire. Leur objectif est avant tout de faciliter le travail quotidien des soignants, comme l'expliquent dans des communiqués de presse distincts le Resah et Uniha.

Ainsi, le Resah a mis au point une offre d'appui de prestations de conseil spécifique pour renforcer la capacié des équipes de direction des établissements, "très sollicitées, à gérer un certain nombre de thématiques générées par le contexte actuel". Concrètement, cette offre est composée d'une prestation de quatre semaines permettant le déploiement "d'une aide rapide et immédiatement opérationnelle ainsi que la capitalisation et le partage des bonnes pratiques entre groupement hospitalier de territoire (GHT)". Deux thématiques sont d'ores et déjà disponibles : sécuriser les approvisionnements et faire face à l'afflux de patients. Le Resah précise que chacune des offres est composée de modules forfaitaires qui peuvent être commandés séparément et dont les apports sont cumulatifs. D'autres accompagnements seront proposés prochainement portant par exemple sur la réduction des contacts intrahospitaliers et la maîtrise des risques. "Les tarifs proposés ont été calculés au plus juste", ajoute-t-il.

De son côté, Uniha a décidé de référencer la solution Covidom développée par Nouveal e-santé, "une solution de télésuivi médical pour les patients porteurs ou suspects Covid-19". Dans un communiqué, le groupement de coopération sanitaire (GCS) indique que cette offre permet d'éviter la saturation en établissements de santé. Le marché est attribué pendant une durée de trois mois "avec une reconduction tacite de mois en mois". "Il s'agit d'un accord-cadre mono attributaire conclu sans montant minimum et sans montant maximum", précise Uniha. De plus, l'application est disponible, "en mode Saas (software as a service) immédiatement et prête à être déployée dans l'ensemble des établissements français". Nouveal e-santé s'est également de son côté structuré pour répondre à cette urgence et a déployé 65 établissements en quatorze jours.

Enfin, l'Ugap indique sur son site avoir activé un plan de continuité d'activité. Comme pour le Resah et Uniha, les équipes restent disponibles et accessibles même lorsqu'elles sont en télétravail. L'Ugap précise par ailleurs avoir renforcé son dispositif de pilotage et de suivi de l'ensemble de ses marchés afin d'éviter les ruptures d'offres. Et de prévenir que des retards de livraison sont désormais inévitables sur certains produits. De plus, "certains marchés dans le secteur médical sont très fortement sollicités, particulièrement les consommables médicaux, les dispositifs de décontamination de l'air, les lits de soins courants et de réanimation, les dispositifs de perfusion, le monitorage…", ajoute la centrale d'achat. Les équipes sont donc susceptibles de prioriser les commandes des établissements de santé.

Géraldine Tribault

À la une

À la une

Formation — La direction des instituts pourrait s'ouvrir aux titulaires de master en management

Lire l'article

Politique de santé — La proposition de loi d'application du Ségur de la santé est votée

Lire l'article

Recherche — Les sciences humaines et sociales aident à modéliser les prises en charge de l'autisme

Lire l'article

HOSPIMEDIA,
l'information indispensable aux décideurs de la santé

  • Une édition envoyée chaque matin par email avec l'essentiel de l'actualité
  • La couverture complète du sanitaire et du médico-social sur toute la France
  • L'indépendance journalistique, garantie sans publicité
  • Tester gratuitement