Plus que jamais en cette période de crise et de désinformation, la mission des journalistes d'HOSPIMEDIA est d'analyser et de vérifier les informations des secteurs sanitaire et médico-social. Notre rédaction vous garantit ainsi des contenus fiables et exclusifs.
En savoir plus sur notre traitement de l'information.
Ressources humaines

Les acteurs du social et du médico-social demandent une prime Covid-19 pour tous

Quatre fédérations et associations d'acteurs du secteur social et médico-social interpellent par lettre ouverte Emmanuel Macron. Elles souhaitent qu'une prime gratifiant tous les salariés en première ligne du Covid-19 soit instaurée.Dans une lettre ouverte au président de la République Emmanuel Macron (à télécharger ci-dessous), quatre fédérations et associations du secteur social et médico-social demandent la mise en place d'une "prime gratifiant les salariés qui auront été en première ligne durant cette crise sanitaire". Dans le quotidien de l'épidémie de Covid-19 se trouvent de nombreux professionnels du social et du médico-social aux côtés des professionnels de santé. La revendication d'une prime pour tous est portée par l'Uniopss, le Groupement national des directeurs généraux d'associations du secteur éducatif social et médico-social (GNDA), le Groupe national des établissements publics sociaux et médico-sociaux (Gepso) et l'Association des directeurs, cadres de direction du secteur social, médico-social et sanitaire (ADC).

Des engagements présidentiels attendus

Une façon pour les quatre organisations de rappeler que le président de la République lui-même a reconnu l'engagement des professionnels du secteur social et médico-social dans la lutte contre le coronavirus. Les signataires du courrier redoutent néanmoins qu'après la crise le rôle de ces professionnels face au Covid-19 ne soit pas récompensé à sa juste valeur. "Les travailleurs sociaux, les aides à domicile et l'ensemble des professionnels du care sont devenus les invisibles de notre société alors que leur rôle est d'une utilité sociale absolue et leur reconnaissance inversement proportionnelle à cette utilité", regrettent-ils déjà. Pas question donc pour ces représentants de prendre le risque que les salariés de leur secteur soient oubliés après la pandémie. Ils demandent donc au président de la République de prendre dès maintenant des engagements clairs.


Lors de son discours à Mulhouse (Haut-Rhin) le 25 mars, Emmanuel Macron a déjà salué "les personnels de l'hôpital, des hôpitaux de la région, mais aussi tous les médecins de ville [...] et l'ensemble du secteur sanitaire, médico-social et social". À cette occasion, il a annoncé "un plan massif d'investissement et de revalorisation des carrières" des professionnels de santé (lire notre article). Les acteurs du médico-social qui accompagnent les plus vulnérables tant dans les champs de la protection de l'enfance, du handicap, des personnes âgées, de la lutte contre les exclusions et de la formation attendent également un geste concret.

Valoriser le social et le médico-social

La prime demandée par les quatre organisations permettrait de valoriser l'engagement de l'ensemble des professionnels "quels que soient la taille de l'organisme gestionnaire, associatif ou public, et le secteur d'intervention", soulignent-ils. Précisant que cette "proposition se veut complémentaire des négociations en cours menées avec les organisations patronales" du secteur. Pour eux, il est primordial que des annonces soient faites rapidement pour motiver le secteur. À long terme, ils attendent une revalorisation des salaires pour rendre plus attractifs les métiers du social et du médico-social.

Lydie Watremetz

À la une

À la une

Formation — La direction des instituts pourrait s'ouvrir aux titulaires de master en management

Lire l'article

Politique de santé — La proposition de loi d'application du Ségur de la santé est votée

Lire l'article

Recherche — Les sciences humaines et sociales aident à modéliser les prises en charge de l'autisme

Lire l'article

HOSPIMEDIA,
l'information indispensable aux décideurs de la santé

  • Une édition envoyée chaque matin par email avec l'essentiel de l'actualité
  • La couverture complète du sanitaire et du médico-social sur toute la France
  • L'indépendance journalistique, garantie sans publicité
  • Tester gratuitement