Ressources humaines

L'épidémie a aggravé le stress des internes en médecine selon une étude de l'Isni

L'Intersyndicale nationale des internes (Isni) a dévoilé les premiers résultats de son enquête sur la santé mentale des internes en médecine. Près de la moitié d'entre eux ressentent des symptômes dépressifs. Un stress qui s'est aggravé depuis 2017.En lien avec le Centre national d'appui(CNA), l'Intersyndicale nationale des internes(Isni) avait lancé en mars une enquête sur la santé mentale des internes et les difficultés qu'ils traversent pendant cette crise sanitaire. Les étudiants étaient…

Le questionnaire se base sur des échelles utilisées dans les études de psychiatrie pour évaluer l'anxiété, la dépression et les symptômes post-traumatiques. (Isni)
Le questionnaire se base sur des échelles utilisées dans les études de psychiatrie pour évaluer l'anxiété, la dépression et les symptômes post-traumatiques. (Isni)

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service