Ressources humaines

Le CHU de Nice veut jauger la santé psychologique de son personnel un an après l'attentat au camion

14 juillet, un an après. Soucieux de voir des difficultés réapparaître chez son personnel, le CHU de Nice s'interroge sur l'impact réel des attentats sur la communauté hospitalière. Après avoir choisi de relancer sa plateforme d'écoute pour la période, l'établissement lance également une grande enquête de santé publique.En première ligne lors de l'attaque survenue sur la promenade des Anglais le 14juillet2016, les professionnels de santé du CHU de Nice ont rapidement été pris en charge.…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins
  • La couverture d'un spécialiste
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 1800 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service