Gestion des risques

80 réservistes sanitaires sont mobilisés au centre d'hébergement des rapatriés de Wuhan

Un centre d'hébergement destiné à maintenir en quarantaine les personnes ayant résidé à Wuhan (Chine) et arrivant sur le territoire français est ouvert dans le département des Bouches-du-Rhône. Considérant à la fois le caractère pathogène et contagieux du nouveau coronavirus 2019-nCoV mais aussi l'absence de traitement préventif disponible à ce jour, afin d'éviter les risques de propagation de cette maladie, le Gouvernement estime que le placement à l'isolement des personnes ayant séjourné dans la province de Wuhan et arrivées sur le territoire national, constitue "une mesure proportionnée aux risques courus". L'arrivée de ces personnes sur le territoire s'effectue dans le cadre d'un rapatriement organisé par le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.

Leur mise en quarantaine est prononcée par le préfet après avis du directeur général de l'ARS Provence-Alpes-Côte d'Azur. La durée initiale de ce placement ne peut excéder quatorze jours, d'après un arrêté publié ce 31 janvier au Journal officiel. Et d'après un autre arrêté, paru dans cette même édition, la réserve sanitaire est mobilisée en ce sens, soit 80 réservistes se relayant par équipes, à compter du 30 janvier, pour une durée de deux semaines renouvelable une fois. Ils assureront l'information des personnes sur les éléments médicaux et les mesures d'hygiène et de prophylaxie ainsi qu'une permanence des soins, le suivi sanitaire et la détection d'éventuels cas symptomatiques de l'infections. En France, au 30 janvier, cinq cas sont confirmés et aucun décès contre 7 711 cas confirmés en Chine et 170 décès.


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Suivez toute l'actualité

Testez gratuitement pendant 30 jours