Gestion des risques

La Marine nationale envoie un navire en Corse pour évacuer des patients Covid-19

Dans la "guerre sanitaire" contre le Covid-19, l'armée française vient en renfort des établissements de santé. En Corse, un porte-hélicoptères de la Marine évacuera ce week-end des patients vers les hôpitaux de Provence-Alpes-Côtes d'Azur.

La mobilisation de l'armée en faveur des hôpitaux s'organise. Lors de son point à la presse le 19 mars, Jérôme Salomon, directeur général de la santé, a salué l'accompagnement des forces armées qui ont fait don de 4 millions de masques et de respirateurs provenant du Service de santé des armées. "Nous recevons énormément de soutien des armées. Des évacuations ont été faites par voie aérienne et des évacuations peuvent se faire par voie maritime, donc tous les vecteurs militaires peuvent être utilisés."

Après le début de la mise en place d'un hôpital de campagne militaire à Mulhouse (Haut-Rhin) et l'évacuation médicalisée par avion de 6 patients de Mulhouse vers la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca, lire notre article), le ministère des Armées vient en aide au CH d'Ajaccio en Corse. La ministre des Armées Florence Parly a annoncé le 20 mars sur Twitter l'arrivée prochaine d'un porte-hélicoptères amphibie (PHA) de la Marine nationale, sur décision du président de la République. Il permettra d'évacuer des patients en réanimation vers les établissements de santé de la région Paca.


Un hôpital embarqué

Véritable hôpital embarqué, le bâtiment Tonnerre est équipé pour faire face à une crise sanitaire de grande envergure. Sur une surface de 750 m2, il dispose à son bord d'installations hospitalières, dont deux blocs opératoires, un scanner et un plateau technique doté de 69 lits. "Cette mesure a pour but de soulager le service de réanimation du centre hospitalier d'Ajaccio afin d'anticiper la réponse de l'hôpital aux besoins d'hospitalisation des patients les plus graves", a précisé la préfecture de Corse par communiqué.

Dans un communiqué publié ce 20 mars, la Marine nationale se dit parée à répondre aux sollicitations des autorités pour prêter main forte au combat contre le coronavirus, grâce à son "expertise dans les opérations d'assistance aux populations en détresse". Le PHA Tonnerre avait d'ailleurs déjà été déployé en 2017 pour secourir les populations des îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy touchées par l'ouragan Irma ou encore en 2019 pour porter secours à la population du Mozambique suite au passage du cyclone Idai.

Des lits en réanimation presque tous occupés

La Corse est particulièrement touchée par le coronavirus. L'ARS fait état le 20 mars de 168 cas positifs. Le CH d'Ajaccio en accueille la majorité mais la capacité de son service de réanimation dédié aux patients atteints du Covid-19 ne comprend que 15 lits. "Aujourd'hui, le service prend en charge 13 patients et avant-hier, on en comptait 14, rapporte l'ARS Corse à Hospimedia. Afin de permettre aux équipes d'organiser les nouvelles capacités de réanimation et d'anticiper une autre phase permettant de les augmenter encore, il importait de lui recréer une disponibilité en lits." L'hôpital a ainsi anticipé une montée en charge des capacités de réanimation à 26 dans les prochains jours, après la réception de nouveaux respirateurs.

En attendant une augmentation de ses capacités et afin d'éviter la saturation du CH d'Ajaccio, le centre national interministériel de crise a donc décidé du transport médicalisé des patients vers des établissements de santé de Paca. "La solidarité nationale et interrégionale a joué pleinement pour mettre en œuvre cette opération civilo-militaire", souligne l'ARS. Les régions dont les capacités de réanimation peuvent être mobilisées interviennent ainsi en solidarité avec celles qui connaissent un besoin important de lits de réanimation pour les cas les plus graves. Depuis le début de l'épidémie, 7 personnes contaminées par le Covid-19 sont décédées en Corse.

Perrine Debacker

A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Suivez toute l'actualité

Testez gratuitement pendant 30 jours