Politique de santé

Le Sénat veut redonner de l'élan à un Service de santé des armées "à bout de souffle"

Hôpital de campagne, évacuations type Morphée, HIA sur le pont... S'il a su répondre présent face au Covid-19, le SSA n'en reste pas moins, pour les sénateurs, cet "éternel sacrifié" des armées. Sa remise à niveau se révèle être "indispensable".Un service "à bout de souffle". Pour le sénateur centriste Jean-Marie Bockel(Haut-Rhin) et sa consœur communiste Christine Prunaud(Côtes-d'Armor), c'est dans cet état que serait aujourd'hui le Service de santé des armées(SSA). Selon eux, cet "éternel…

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service