Plus que jamais en cette période de crise et de désinformation, la mission des journalistes d'HOSPIMEDIA est d'analyser et de vérifier les informations des secteurs sanitaire et médico-social. Notre rédaction vous garantit ainsi des contenus fiables et exclusifs.
En savoir plus sur notre traitement de l'information.

Articles


Économie

La Nouvelle-Aquitaine débloque 73 M€ dans le cadre de la gestion de crise du Covid-19

La région Nouvelle-Aquitaine a annoncé un effort de 73 M€ consacré à des mesures liées à la crise épidémique de Covid-19. Plusieurs mesures impactent directement le quotidien des soignants et étudiants des filières de santé."À crise exceptionnelle, réponse exceptionnelle." Ce 10 avril, la région Nouvelle-Aquitaine a dévoilé l'ensemble des mesures prises, "en un temps record", dans le cadre de la crise épidémique de Covid-19. Elle indique qu'un premier fonds d’urgence de 50 millions d’euros (M€) a été élaboré. Il est d'ores et déjà augmenté d'un effort supplémentaire atteignant 73 M€ pour des dispositifs immédiats d'accompagnement des entreprises, associations, agriculteurs ou encore artisans.

Parmi ces mesures, plusieurs concernent directement le secteur de la santé. Outre le soutien aux entreprises via un appel à manifestation d'intérêt (lire notre article), la région a mis en place des mesures sanitaires et solidaires à destination des personnels soignants et des publics les plus fragiles.

Six millions de masques livrés

Un achat groupé de six millions de masques est en cours. Une première commande a été effectuée avec les départements, Bordeaux-Métropole et l'agglomération de Pau (Pyrénées-Atlantiques), soit 2,4 millions de masques chirurgicaux et 260 000 masques FFP2, dont 200 000 masques chirurgicaux et 30 000 masques FFP2 pour la région pour un montant total de 1,5 M€. Une deuxième commande groupée avec les départements et les communes s'élève à 2,8 millions de masques minimum, dont 600 000 FFP2. Pour sa part, la région a commandé 200 000 masques chirurgicaux et 30 000 masques FFP2 pour un montant de 268 000 €. Ces commandes sont livrées depuis le 6 avril. La répartition des masques dans les établissements sera effectuée en fonction des besoins prioritaires en lien étroit avec l'ARS, souligne la région. Une commande d'équipements complémentaires de 355 000 surblouses et 260 000 charlottes, associant les hôpitaux et les conseils départementaux a aussi été passée.

Un plan de mobilisation des internats des lycées a été lancé pour héberger les soignants valides à proximité des CHU et des CH de Nouvelle-Aquitaine. Cette mesure a parfois été étendue aux personnels des services départementaux d'incendie et de secours (Sdis) et des Ehpad. Les internats des lycées de Limoges (Haute-Vienne), Poitiers (Vienne), Guéret (Creuse), Mont-de-Marsan (Landes) et Tulle (Corrèze) accueillent d'ores et déjà des personnels soignants. Seront prochainement opérationnels les internats d'Aubusson (Creuse), Confolens, Barbezieux, Angoulême (Charente) et Périgueux (Dordogne).

Par ailleurs, la région expérimente la création de lignes de transport dédiées entre internats de lycées et centres hospitaliers pour faciliter le quotidien des personnels soignants mobilisés, à Limoges et Mont-de-Marsan. Plus largement, les transports en TER et dans les cars interurbains sont désormais gratuits pour les personnels soignants.

La région organise aussi, en coordination avec les directeurs des instituts de formation en soins infirmiers, l'appui des étudiants infirmiers et aides-soignants volontaires aux personnels hospitaliers et des Ehpad. Ces mêmes étudiants peuvent enfin bénéficier d'e-Notitia, une plateforme d'enseignement, qui s'ouvre à toutes les formations sanitaires et sociales (kinésithérapeutes, orthophonistes, spécialités infirmiers, psychomotriciens, aides-soignants, ambulanciers, assistants sociaux, éducateurs…).

Clémence Nayrac

À la une

À la une

Stéphane Pardoux, directeur général de l'Anap — "Ne pas se préoccuper du réchauffement climatique c'est faillir un peu à ses missions"

Lire l'article

Politique de santé — Brigitte Bourguignon promet une feuille de route de la réforme de l'autonomie à l'automne

Lire l'article

HOSPIMEDIA,
l'information indispensable aux décideurs de la santé

  • Une édition envoyée chaque matin par email avec l'essentiel de l'actualité
  • La couverture complète du sanitaire et du médico-social sur toute la France
  • L'indépendance journalistique, garantie sans publicité
  • Tester gratuitement