Articles


Psychiatrie

Le confinement Covid des patients en psychiatrie tend à dériver sur un enfermement H24

Du confinement sanitaire pour cause de coronavirus à l'isolement psychiatrique, la frontière est poreuse dans certains hôpitaux. Mi-mai à Moisselles, des patients étaient enfermés sous clé dans leur chambre H24 sans la moindre raison. Des conditions indignes et illégales qui, selon le CGLPL, lui sont signalées dans plusieurs autres établissements.
Une "confusion absolue entre les notions de "confinement sanitaire" et d'"isolement psychiatrique"" qui aboutit à des"privations de liberté…

Lors de la visite du CGLPL à l'EPS de Moisselles, 18 patients étaient hospitalisés dans les unités d'entrants et Covid-19, dont 6 admis en soins libres. Toutes les chambres étaient fermées à clé 24h/24. (Amélie Benoist/BSIP)
Lors de la visite du CGLPL à l'EPS de Moisselles, 18 patients étaient hospitalisés dans les unités d'entrants et Covid-19, dont 6 admis en soins libres. Toutes les chambres étaient fermées à clé 24h/24. (Amélie Benoist/BSIP)

Vous devez être abonné pour lire la suite

Je suis abonné

Testez-nous gratuitement pendant 7 jours


A propos d'HOSPIMEDIA


HOSPIMEDIA
  • L'info clé tous les matins dans votre boîte mail
  • La couverture d'un spécialiste sur le secteur sanitaire et médico-social
  • L'objectivité garantie
  • Plus de 3 000 structures abonnées

Envie d'en savoir plus ?

Découvrez le service